Le géant informatique répond à une polémique qui ne cessait d’enfler depuis plusieurs jours.